Demander n’engage à rien.                                                                   C’est la qualité qui compte.
Cher entrepreneur,

Vous vous demandez peut-être comment vous vous êtes retrouvé sur ma liste de mailing ? Pour tout dire, la réponse à cette question est déjà contenue dans ma question “Puis-je peut-être vous rendre service ?”. 

En tant que traductrice, je me dois de m’y connaître dans quantité de domaines, mais, pour tout traducteur freelance, il en est tout de même certains dont il est davantage féru : ce sont ses matières de prédilection ou spécialités. Et même si je peux me targuer d’un peu plus de 10 ans d’expérience déjà dans les spécialités qui sont les miennes, il m’arrive tout de même encore fréquemment de devoir effectuer des recherches sur l’Internet, ce qui m’a menée sur votre site web. Et comme votre corebusiness correspond pleinement à mes spécialités – la technique et, de façon plus générale, le marketing et la communication – j’aimerais me présenter rapidement et vous proposer mes services. 

Vous faites des affaires avec les Pays-Bas ou la Belgique ? Je peux alors parfaitement vous aider dans votre communication vers vos partenaires ou assurer la traduction de votre webshop, votre site web, vos brochures, vos modes d’emploi et quantité d’autres documents. Voulez-vous connaître le fin mot de l’histoire et, plus précisément, apprendre en quoi je me distingue des grands bureaux de traduction ? Il vous suffit de vous rendre sur mon site web EP Vertalingen
Semaine du néerlandais (‘Week van het Nederlands’)
Du 10 au 17 octobre, c’est la Semaine du néerlandais (‘Week van het Nederlands‘). Elle verra l’organisation d’un grand nombre d’événements en Belgique comme aux Pays-Bas.

Et comme EP Vertalingen se spécialise dans les traductions vers le néerlandais, Els Peleman a bien sûr aussi son mot à dire : durant tout le mois d’octobre, elle vous accorde donc une réduction (*) sur votre première commande vers le néerlandais. 

Il peut s’agir d’une :

•  Relecture de votre communication en néerlandais (matériel de presse, site web, conditions générales,…) à l’intention de votre public cible (Belgique et/ou Pays-Bas),
• Traduction vers le néerlandais (néerlandais de Belgique).

(*) : à la condition d’un minimum de 1.000 mots

En tant que traductrice indépendante allemand/français vers le néerlandais, je possède une très large expérience de la traduction vers le flamand/le néerlandais, mais je travaille aussi à cet effet en étroite collaboration avec des traducteurs aux Pays-Bas. Aussi pouvez-vous avoir la garantie absolue que votre communication touchera votre public de la façon que vous visez.

Voulez-vous profiter de cette action ? Envoyez donc tout simplement votre demande + le(s) texte(s) à traiter par mail à info@ep-vertalingen.be. Nous répondrons à votre demande aussi rapidement que possible.
De faux amis que vous avez tout intérêt à éviter
En tant qu’entreprise francophone, vous avez régulièrement des contacts avec des clients ou des partenaires aussi par-delà les frontières linguistiques et vous en retirez un certain nombre de notions du néerlandais. Mais je n’ai certainement pas besoin de vous apprendre que le néerlandais n’est pas une langue facile. Il y a tant de choses auxquelles vous avez à faire attention, tant de choses qui diffèrent du français, sans encore parler des célèbres ‘faux amis’.

Pour vous garantir une communication de qualité et de bonnes relations avec vos partenaires, vous avez tout intérêt à faire appel à un traducteur dont la langue maternelle est le néerlandais, qui assurera la traduction/la révision de votre communication avec une totale précision et un sens parfait du professionnalisme. De cette manière, vous pourrez oublier des erreurs du style des exemples ci-dessous :
• brave = moedig                                            braaf = sage
• essence = benzine                                       essentie= l’essentiel, le principal
• formellement interdit = strikt verboden     formeel = officiel
Vous trouvez que des traductions, c’est cher ?
Dans mon blog Prix au mot, vous lisez que les traductions, ce n’est pas coûteux du tout. Si vous lisez une traduction de qualité, vous ne vous rendez en réalité pas compte qu’il s’agit d’une traduction, vous prenez le texte pour un écrit rédigé directement ; mais c’est une performance qui exige du traducteur des recherches, du brainstorming, une réflexion à tête reposée, et par conséquent du temps.
Vers le blog.
www.ep-vertalingen.be
Kastanjelaan 8 - 2200 Herentals
0495 27 16 94 - info@ep-vertalingen.be