Le fond et la forme
Le métier de traducteur est souvent méconnu. Le citoyen lambda trouve on ne peut plus normal de lire les étiquettes des denrées alimentaires et les modes d'emploi d'appareils étrangers dans sa langue maternelle. Il trouve tout aussi logique de pouvoir prendre connaissance de la marche du monde en lisant son journal le matin au petit-déjeuner.

Ceux qui ont déjà eu l'occasion de faire traduire des documents auront comme premier réflexe de faire appel à un bureau de traduction au lieu de s'adresser au travailleur de l'ombre, le traducteur indépendant. Pourtant, vous pourriez, dans 90 % des cas, lui confier le travail, sans passer par un bureau de traduction.

Dans cette première lettre d'information, je m'attellerai à vous prouver succinctement pourquoi il est plus intéressant de faire appel à un traducteur indépendant, sans passer par la case Bureau de traduction. Des informations plus détaillées suivront sous peu dans une deuxième lettre d'information.

Faisons connaissance
Je m'appelle Els Peleman, licenciée en traduction français-allemand. Après avoir travaillé plusieurs années comme traductrice salariée dans des entreprises et des bureaux de traduction, je décidai, en 2005, de me 'mettre à mon compte', d'abord en activité complémentaire, puis quelques années plus tard à titre principal.
Forte de mon expérience des deux côtés de la lorgnette (le monde des entreprises et des agences de traduction, d'une part, le petit monde des indépendants d'autre part), je sais ce que les chefs d'entreprise attendent de leurs rédacteurs. C'est exactement ce que les bons traducteurs font : réécrire les textes dans leur langue maternelle sans donner l'impression qu'il s'agit en réalité d'une traduction.

Ayant coiffé la casquette de chef de projet et de traducteur-réviseur au sein de divers bureaux de traduction, j'ai été en contact avec des traducteurs spécialisés. Je dispose donc d'un vaste réseau de confrères et consœurs qui ont chacun leur domaine de prédilection. Et c'est là que se situent précisément les atouts des traducteurs indépendants : à la différence des agences de traduction, nous ne nous considérons pas comme des concurrents, mais comme des collègues, chacun avec ses propres domaines de spécialité et ses combinaisons de langues. Quand je reçois un texte qui ne correspond pas à ma combinaison linguistique (français et allemand vers le néerlandais) ou qui n'est pas dans mes cordes, je peux faire appel à un collègue spécialiste.

Je peux ainsi proposer toutes les langues européennes et tous les domaines de spécialisation : français, anglais, allemand, espagnol, italien, etc. technique, commercial, juridique, etc.
Bureau de traduction ou EP Vertalingen ?
Entre une agence de traduction et un traducteur indépendant, les différences sont légion, mais ce qui importe le plus à vos yeux (et comment pourrait-il en être autrement), c'est le rapport qualité/prix.
En tant que travailleuse indépendante, je n'ai pas de charges salariales, puisque je travaille avec d'autres indépendants. Par ailleurs, EP Vertalingen vous attribue un traducteur spécialisé attitré par langue. Vous voilà donc choyé.

Autre différence importante : la révision de qualité, c'est-à-dire un deuxième intervenant qui relit le texte attentivement pour vérifier que le traducteur n'a rien laissé passer. Certains bureaux de traduction négligent carrément cette étape. Chez moi, chaque traduction est révisée soit par moi-même, soit par un autre traducteur qui maîtrise la combinaison de langues.

Autre atout, chez EP Vertalingen, vous avez toujours affaire au même interlocuteur : Els Peleman. Cela peut paraître accessoire, mais ce facteur prendra toute son importance si le projet se prolonge ou est remanié à l'avenir.

Mais ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Vous en apprendrez davantage dans la prochaine lettre d'information qui vous parviendra sous peu par voie électronique.
  
À suivre
Cette première lettre d'information a pour vocation de faire les présentations. La prochaine ne tardera pas à suivre. Vous y apprendrez dans quel contexte vous pouvez ou non faire l'impasse sur l'intermédiaire, à savoir le bureau de traduction, pour vous adresser directement à un traducteur indépendant.

Les lettres d'information suivantes paraîtront tous les deux mois. Parmi les thèmes qui y seront abordés, citons la différence entre traduction jurée et légalisée, la distinction entre les logiciels de traduction automatique comme Google Translate et les logiciels d'aide à la traduction, l'importance des traducteurs de langue maternelle, etc.

Si vous avez des questions ou des thématiques qui vous tiennent à coeur, n'hésitez pas à m'en faire part par courriel.
 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Cliquez sur:            Facebook                       Twitter                       LinkedIn

Vous connaissez quelqu'un qui pourrait être intéressé par mes services ? N'hésitez pas à lui transférer cette lettre d'information et invitez-le à s'inscrire aux prochains numéros. Si vous souhaitez recevoir cette lettre d’information à une autre adresse, faites-le-nous savoir. Il suffit d'envoyer un courriel à l'adresse ep_vertalingen@telenet.be.
EP Vertalingen
Sint-Jansstraat 90 - 2200 Herentals
0495 27 16 94 - ep_vertalingen@telenet.be